La pédagogie par le X

Les histoires de cigognes, c’est terminé. Tant mieux. Mais pour dépoussiérer tout ça, les jeunes socialistes suisses manquent cruellement de subtilité. Ils alimentent en tous cas le débat – ou la baston, au choix – sur l’éducation sexuelle (voir le dernier article sur le sujet)… en proposant au ministère de l’Éducation la diffusion de porno aux 10-12 ans. Tout en finesse ! A croire que c’est à celui qui dira la plus grosse connerie. Depuis quand le porno – notamment dans son genre le plus classique, c’est à dire adressé aux hommes hétéros – est-il représentatif de la sexualité ? Sans se lancer dans un pamphlet sur l’utilité du X, il est plutôt évident que son ambition n’est en aucun cas éducative. Jusqu’où ira-t-on dans la course au ridicule ?