Intrinsa : la pilule qui donne envie

Le Viagra pour femmes existe, oui madame. C’est la journaliste Gaëlle-Marie Zimmermann (Zone zerogene) qui nous l’apprend, dans un article du Nouvel Obs Plus. Il s’appelle Intrinsa, ressemble à un patch nicotine, et contrairement à son équivalent masculin, il ne sert pas à être performant (disons ça comme ça), mais à stimuler le désir… Autre différence de taille, il n’est prescrit qu’en cas de ménopause chirurgicalement induite (comprendre ablation de l’utérus ou des ovaires). Pour le Viagra par contre, on se fout pas mal de la raison pour laquelle vous voulez en prendre. Comme le dit si bien l’article, « on constate que la raideur du pénis, la virilité triomphante et l’orgasme masculin méritent apparemment tout le soutien médical possible, y compris chimiquement induit. » Pour les femmes, en revanche, c’est une autre histoire : il faut croire qu’il est impensable pour une femme de tenir à sa vie sexuelle après un certain âge. Ben voyons. Alors quand papy n’est plus très vigousse il a le droit de se faire aider, et mamie, elle fait quoi pendant ce temps ? Elle fait semblant pour faire plaisir ?