Comment le rose vient aux filles

Enfin une initiative qui s’attaque aux stéréotypes sexistes à l’école. 30 000 écoliers de primaire parisiennes s’apprêtent à recevoir un petit livret concocté par la Ligue de l’Enseignement de Paris et l’association Mixcité. A l’intérieur, des jeux et des histoires qui poussent à se poser des questions sur les stéréotypes de genre. Dès la deuxième page, des images d’ours parfaitement identiques, qui repassent, cuisinent, bricolent, pouponnent. Ensuite vient le moment fatidique de répondre à cette question : Monsieur Ours ou Madame Ours ? L’idée est en fait assez brillante, et permet de montrer aux enfants que leur esprit associe systématiquement certaines tâches à un genre puis de leur prouver avec pédagogie qu’en réalité les activités dépendent des goûts de chacun et non du fait d’être fille ou garçon.
Les enseignants recevront eux aussi un livret, proposant des idées pour animer un débat et accompagner les enfants dans leur réflexion. Quant aux parents, la ligue de l’Enseignement de Paris ne les a pas oubliés. Un livret spécialement conçu pour eux explique, avec presque autant de pédagogie que pour les enfants, le rôle des jouets ou des livres jeunesse dans la construction des stéréotypes sexués. En espérant que ces brochures susciteront le débat à l’école, mais aussi dans les familles.

Extraits du guide destiné aux parents 

Extraits du guide destiné aux enfants