Texas : les pro life gagnent du terrain

Au Texas, une loi obligera bientôt les médecins à convaincre les femmes désireuses d’avorter de regarder l’échographie et écouter les battements du cœur du fœtus. Elles auront la possibilité de refuser, mais ne pourront pas faire l’impasse sur une description détaillée du fœtus par le médecin. En juin dernier, un groupe de médecins à poursuivi l’Etat du Texas, défendant l’idée que cette loi découlait d’un précepte idéologique. La loi a donc été suspendue, mais depuis le mois dernier, la suspension est levée.

En plus des désormais célèbres comités pro-life qui se chargent de faire culpabiliser les femmes à l’entrée des cliniques d’avortement, les médecins sont ainsi chargés de prendre la relève de la propagande anti-avortement, leur avis et l’intérêt des femmes important peu. Actuellement, cinq autres Etats américains disposent d’une loi similaire. Sur ce, je vous laisse, j’ai IVG de confort.