Gentleman à l’italienne #5

Le gentleman à l’italienne n’est pas un macho, non. Au contraire, il aime les femmes.

Petit florilège des énormités entendues cette semaine au bureau.

« C’est ça le but de la vie :
faire assez de thune pour toujours avoir un cul de vingt ans qui se secoue devant toi. »

« Le calcul est vite fait :
quand tu vois ce que ça te coûte une femme, c’est tout de suite plus rentable de prendre une pute. Au moins elle est pas chiante, elle suce à la demande, et quand t’en as marre, tu peux en changer. »