Pub sexiste du jour, bonjour ! #8

Quoi de plus passablement sexiste qu’un conte de fées ? Rien, à part une pub pour un produit d’entretien. Alors les deux ensemble, vous imaginez le désastre.

Si on résume, une femme peut se prendre pour un chevalier, mais seulement si c’est un chevalier-boniche. Sans oublier qu’un homme est incapable (c’est génétique, c’est ça ?) de récurer les vitraux. On est bien au Moyen-Age, pas de doute. Ca valait bien le coup de se la jouer moderne avec des images à la Pixar. On avance, merci Cif !