Pub sexiste du jour, bonjour ! #12

Aujourd’hui, c’est Darty qui régale… Et en beauté. Prenez toutes les techniques de pubards les plus ringardes : mannequins à moitié nus, noir et blanc pour faire plus chic (un classique), message bourré de clichés sur les hommes et les femmes « Comme ça les gens ils vont s’identifier tu vois« . Secouez bien, and voilà.


Chers publicitaires, on va finir par croire que vous le faites exprès. S’il vous plait, la prochaine fois, invitez-moi au brainstorming, je rêverais de vous voir vous activer les méninges, tout ça pour aboutir à : « En fait c’est rigolo parce que la fille elle achète sur internet, et puis le mec, ben il a des gros muscles donc il va chercher la commande. Parce qu’en fait les filles ça fait que du shopping et les garçons et ben ça porte les trucs lourds, tu vois ? Et puis on les met à poil comme ça c’est plus vendeur. » Comment en êtes-vous arrivés à vous dire que cette campagne était drôle ? Qu’est ce qui a pu se passer dans votre parcours de vie pour que vous perdiez à ce point tout sens de l’humour ? Je m’inquiète pour vous.

Il n’y a pas que ça qui m’inquiète. Comment est-ce possible qu’aucun des gros déconneurs autour de la table n’ait pensé que cette campagne était sexiste ? C’est vrai, on s’évertue à vous l’expliquer avec des mots simples. Vous le savez maintenant qu’une blague qui joue sur le parallèle femme/saucisson est une blague pourrie. Que comparer une paire de seins à une manette de console c’est naze. Qu’en misant sur la bonne vieille vanne femme=escort, vous allez droit dans le mur. Réveillez-vous, les gars. On dirait que vous faites exprès de ne pas comprendre, c’est pénible à la fin.