Tour d’Europe féministe

© Agathe Sayegh

Photographe et diplômée en sciences politiques et droit européen, Margaux Pastor se lance dans un projet un peu fou. Un projet qui ne peut qu’être soutenu par Poulet Rotique : un tour d’Europe féministe.

Où en sont les droits des femmes en Europe ? Malgré les acquis du féminisme, ils sont sans cesse remis en question, comme on a pu le voir très récemment à nos frontières avec la menace pesant sur l’IVG en Espagne. Le premier objectif de cet « Euro Feminist Tour » n’est donc pas de brûler un soutif dans chaque capitale européenne, ni même de semer la terreur auprès des mâles locaux (non non), mais de faire un bilan des combats qu’il reste à mener en Europe et de mettre en lumière les femmes et les hommes qui s’y engagent. Aidée de son acolyte graphiste Agathe Sayegh, Margaux Pastor retranscrira ses rencontres dans une démarche aussi militante qu’artistique, au travers de photos qui brosseront un portrait du féminisme européen. « Il s’agit aussi de créer une communauté féministe européenne qui pourrait se rencontrer pour des événements ou des partenariats par la suite« , explique-t-elle. « Mettre en relations des artistes, des associations, des politiques ou des personnes issues du monde économique pour faire des projets ensemble avec l’objectif de faire progresser la visibilité, les droits et le pouvoir des femmes ensemble. »

Première étape : Strasbourg en pleine période parlementaire, où Margaux donnera la parole aux députés européens sur les droits des femmes dans l’Union. Direction ensuite l’Islande, le Royaume-Uni, le Danemark, l’Espagne, la Pologne, la Hongrie, la Grèce, la Turquie, l’Allemagne et l’Autriche. Pour documenter son voyage, Margaux prévoit la mise en ligne régulière d’articles, de photos, et l’organisation à son retour à Paris d’une exposition rétrospective. Mais pour ce faire, vous vous en doutez, il faut un peu de sous. C’est pourquoi une opération de crowdfunding a été lancée sur Kiss Kiss Bank Bank. Si ce projet vous enthousiasme, faites-y un tour. Je sais que le Hellfest vous a laissé sans radis, mais il reste 20 jours tout pile à Margaux pour espérer faire ses valises et prendre la route à la rencontre de ceux qui font bouger l’Europe dans le sens de l’égalité.