Soyons des Simone

© Sara Andreasson

Célébrons celle qui s’est bagarrée pour nos droits à toutes. Madame Simone Veil, et avec elle toutes les grandes dames qui ont combattu seules, sur des ring hostiles, pour que nous puissions aujourd’hui, toutes, revendiquer nos libertés. Jouir de droits qui pour un peu, sembleraient acquis, gravés, à nous pour toujours. Mais ne nous contentons pas de les acclamer. Ne nous contentons pas de contempler le chemin parcouru, les batailles gagnées, les heroïnes qui les ont menées. Défendons nos libertés comme si elles pouvaient disparaître à tout moment. Parce qu’elles le peuvent. Ouvrons nos bouches, soyons bruyantes, nombreuses, sonores. Montons à la tribune, fut-elle aussi modeste qu’un coin de table devant une assemblée amie ou aussi virtuelle qu’un tout petit bout du world wide web. Prenons cette place, la nôtre, prenons la parole pour faire entendre celle de nos sœurs, partout, tout le temps. Défions les censeurs, combattons leurs idées courtes, soyons plus malignes que ceux qui nous préfèrent décoratives et bien sages. Clamons notre féminisme. Soyons des indociles qui ne laissent personne leur marcher sur les pieds, des salopes qui font de leurs corps ce qu’elles veulent, des sorcières qui ne se laissent pas dicter leur conduite. Donnons nous de la force les unes aux autres. Soyons des Simone, en somme.