Le web s’enflamme depuis quelques jours sur un chiffre effrayant : la moitié des britanniques ne sait pas localiser son vagin. On n’a pas posé la question à des jeunes filles, le panel courait de 26 à 35 ans. Sur un schéma comme celui ci-dessous, on leur a demandé de placer cinq zones pouvant être touchées par un cancer gynécologique